QUOI D´AUTRE ?

>>> PREPARATION DE FICHIER




  • Pour un travail bien fait ...
  • Nous avons une préoccupation constante et commune avec nos partenaires : l'amour du travail bien fait ! Dans cette optique, quelques petites recommandations simples nous permettront d'atteindre ensemble un niveau de qualité irréprochable. La petite « Bible » ci-dessous nous y aidera ...
  • Logiciels à utiliser
  • Photoshop, InDesign, Illustrator, Quark Xpress, Freehand.
  • A partir d'un fichier Photoshop
  • L'image peut être en RVB ou CMJN, enregistrement TIFF sans calques ni couches alpha et sans données vectorielles, à 100% de la taille finale. Le profil ICC doit être inclus dans le fichier. Réduire la résolution en dpi pour les grands formats. En règle générale, il n'est pas nécessaire que le fichier dépasse 80 Mo dans Photoshop.
  • A partir d'un document Xpress, InDesign, Illustrator, Freehand, ...
  • Le format du document en cm peut varier selon la taille du format final, au 1/2, 1/4, 1/5, voire au 1/10, pour les très grands formats (stands, murs d'images), homothétique au format final. Résolution des images importées dans vos mises en pages pour les documents de grands formats (supérieurs au A3), les images doivent avoir une résolution de 100 dpi au format final (images couleurs ou en niveaux de gris). Pour les images au trait (TIFF bitmap), la résolution peut aller jusqu'à 300 dpi au format final. En fonction de l'échelle de la maquette, il suffit de multiplier 100 dpi par le coefficient de réduction de celle-ci pour obtenir la résolution à laquelle numériser les images importées dans le document.


         Exemple : Pour l'impression d'une image 80x100 cm, plein format : A noter que, dans tous les cas, les images sont importées à 100%, ce qui est vivement conseillé (avec une tolérance de plus ou moins 20%). L'importation d'illustrations vectorielles n'est naturellement pas soumise à cette restriction. Les images couleurs doivent obligatoirement être en mode CMJN enregistrées au format TIFF aplati (sans calques ni couches alpha) ou en EPS binaire lorsqu'elles comportent des tracés. Pensez à inclure le profil ICC, pour garantir le respect des couleurs.
  • Préparation des dossiers à nous remettre
  • Comme dans tous les procédés quadrichromatiques, les nuances Pantone, Trumatch, Focoltone, etc, ne seront pas pris en compte, les convertir en CMJN au préalable. Si l'usage de polices "fantaisies" s'avère nécessaire, il est préférable de créer les textes dans Illustrator, de les vectoriser et de les importer comme une illustration. Il convient de regrouper dans un même dossier tous les éléments, maquettes, images et illustrations, au même niveau, afin d'éviter tous problèmes de mise à jour de fichiers. Les polices peuvent être placées dans un dossier séparé (valises écran et polices postcript). N'oubliez pas d'y joindre les polices utilisées dans vos imports EPS. Veillez à nous fournir uniquement les éléments nécessaires à la réalisation de votre travail.
  • Préparation des dossiers à nous remettre
  • Le format du document en cm peut varier selon la taille du format final, au 1/2, 1/4, 1/5, voire au 1/10, pour les très grands formats (stands, murs d'images), homothétique au format final..

>>> NOUS SUIVRE